Ministère de l'Éducation
Direction des écoles provinciales et d'application

Sagonaska

Sagonaska banner

Définitions

Les difficultés d’apprentissage graves se caractérisent par :

  • une capacité cognitive évaluée qui varie de moyenne à supérieure à la moyenne;
  • un écart très important entre la capacité cognitive évaluée et le rendement scolaire dans au moins un des domaines suivants : la lecture, l’orthographe, l’expression écrite et les mathématiques. La lecture et l’orthographe sont habituellement caractérisées par de graves problèmes phonologiques, une expression écrite entravée par des difficultés grapho-motrices, une difficulté à jeter des pensées et des idées sur papier et par une difficulté à saisir des concepts mathématiques. La différence entre la capacité cognitive et le rendement scolaire est généralement de cinq ans ou plus dans chaque domaine pour les élèves qui sont en âge de faire des études secondaires. Les élèves plus jeunes ont tendance à ne pas posséder les compétences de base nécessaires à la vie courante ou pour fonctionner à un palier primaire précoce;
  • une partie ou la totalité des caractéristiques supplémentaires indiquées dans les définitions des difficultés d’apprentissage proposées par le ministère de l’Éducation et de la Formation.

Qui n’a pas besoin d’un traitement :

Les écoles provinciales et d’application ne sont pas conçues pour les élèves qui présentent des problèmes affectifs ou de comportement graves, comme :

  • des comportements violents envers eux-mêmes ou envers les autres
  • des comportements qui sont dangereux ou qui présentent des risques pour eux-mêmes ou pour les autres
  • des troubles psychiatriques majeurs

Les écoles ne sont pas une solution de rechange aux programmes de traitements offerts par les centres de santé mentale pour enfants et elles n’offrent pas de placements afin de tenter de contourner une dysfonction chronique au sein de la famille et de la collectivité.

Qui a besoin d’un programme d’éducation en établissement signifie que l’élève…

  • a répondu aux critères d’une difficulté d’apprentissage grave de l’avis du Comité provincial de sélection des élèves ayant des troubles d’apprentissage;
  • a épuisé les ressources du programme dont dispose un conseil scolaire pour répondre à ses besoins;
  • a besoin d’un programme en établissement afin de l’aider à concevoir des stratégies pour sa vie personnelle et son apprentissage afin de surmonter ou de limiter les effets des difficultés d’apprentissage graves;
  • n’a pas besoin d’un traitement pour un trouble affectif ou de comportement grave.